Veille environnement

Les équipes d’AQUACAUX assurent tout au long de l’année une présence et un relais sur le littoral entre Sainte-Adresse et Saint-Jouin-Bruneval soit 20 kilomètres de côtes.

 

Basées sur de l’observation généraliste jusqu’à des expertises plus fines, les missions réalisées font de l’association un acteur local de terrain avec des compétences sur des thématiques variées.

Surveillance du littoral


Réalisée lors de parcours à pied sur les différentes portions du linéaire, il s'agit entre autres de :

 

- Constater les évolutions morphogéniques de la falaise (érosion, éboulements) et les phénomènes de dynamique de la plage (accumulation ou perte de galets, ensablement…) 

- Repérer les secteurs d’échouages de macrodéchets les plus importants et observer le contenu de la laisse de mer

- Identifier et répertorier les animaux retrouvés blessés, mazoutés ou morts et remonter les informations aux organismes coordinateurs

- Signaler aux autorités compétentes les traces de pollution accidentelles (hydrocarbures…), la présence de fût toxique ou d’objets dangereux (bombes, obus…)

Suivi des résurgences


Dans le cadre de la convention signée avec l’Agence de l'Eau Seine-Normandie, l’association s’est engagée à suivre 4 résurgences situées sur Sainte-Adresse, Cauville-sur-Mer et Bruneval. Ces suivis mensuels permettent d'apprécier la qualité des eaux douces arrivant sur le littoral.

 

Une résurgence constitue la réapparition à l'aire libre d’une source d'eau absorbée par des cavités souterraines. Elles sont particulièrement abondantes dans les plateaux calcaires et ressortent souvent à l’air libre au niveau des falaises littorales.

Suivi de l’activité de pêche à pied via le programme PapCaux


Initiée par le Conservatoire du littoral dans le cadre de l'animation du DocOb Littoral Cauchois, la démarche PapCaux vise à mieux appréhender la pêche à pied récréative sur le Pays de Caux afin d’amorcer une gestion intégrée de l’activité. Les objectifs sont multiples :

  • Mieux comprendre les interactions entre le milieu marin et la pêche à pied
  • Mieux qualifier la fréquentation de l'estran pour mieux gérer la pêche à pied
  • Proposer des mesures de gestion
  • Sensibiliser pour favoriser les bonnes pratiques

L’association est particulièrement engagée sur les aspects fréquentation et sensibilisation.

 

Vous aurez d'ailleurs peut-être l'occasion de rencontrer le personnel d'Aquacaux lors des grandes marées de 2017 pour informer sur la réglementation en vigueur et les bonnes pratiques.

Suivi des laminaires


Lorsque les champs de blocs rocheux sont immergés dans la zone infralittorale à une profondeur assurant la pénétration de la lumière, le développement de champs de laminaires est possible.

Bien représenté entre la digue du port d’Antifer et Senneville-sur-Fécamp, cet habitat élémentaire est moins présent sur le sud du département. Ses limites d’implantation sont géolocalisées et des suivis de densité sont donc réalisés pour évaluer la viabilité de la population.

Les laminaires sont un genre d’algues brunes de la famille des laminariales. Deux espèces caractéristiques sont retrouvées : la Laminaire digitée, Laminaria digitata et la Laminaire sucrée, Laminaria saccharina. On les observe lors des basses mers de vives eaux.